Il était une fois un homme qui avait une femme : elle lui donna sept filles, puis elle mourut, laissant ses enfants près de leur père. Au bout de quelque temps, celui-ci prit une autre femme. Elle éleva les enfants, mais bientôt elle en fut ennuyée. Un jour, elle dit à son mari : Emmène tes filles et tue-les ; sinon, divorce avec moi, que je puisse m’en aller. Or l’homme aimait beaucoup sa femme. Il lui demanda&nbs...

Que mon conte soit beau et qu’il se déroule comme un long fil ! Il y avait un roi et ce roi avait un fils tendrement aimé qui lui dit : Roi mon père, laisse moi aller au marché et voir tes sujets. Fais selon ton plaisir, lui répondit le roi. Le prince s’en vint donc au marché et dit à tous les hommes : Vous ne vendrez ni n’achèterez, vous n’achèterez ni ne vendrez que vous n’ayez compris ces devinettes. La p...

Une histoire, Dieu la fasse belle et bonne comme un ruban… Au sujet d’un homme qui avait trois femmes. Après une année elles eurent toutes trois un garçon, amayas, aksil et selyan. Leur père les éleva avec soin, ils grandirent et devinrent hommes. Lui il était extrêmement riche. Un peu avant de mourir il leur partagea ses biens. Dans un coffre il déposa un petit tas de pièces d’argent, un autre de terre, et un d’os. – Et p...

Il était une fois, tout là- bas, entre les montagnes de l’Atlas et l’immense Sahara, une ravissante oasis appelée le royaume de Tafaska, c’est à dire le « don de Dieu », car il y faisait tellement bon vivre dans les villages et les sept cités, où les habitants étaient comblés de richesses et de paix. Amuqran, un roi bienveillant mais très âgé régnait depuis très longtemps déjà sur ce petit royaume de verdure, pe...

A la montagne, vivait jadis une famille de paysans, dieu les a comblé de bonheur en leur donnant six garçons tous forts et vigoureux, le tableau s’annonce donc idyllique lorsque la mère tomba enceinte pour une septième fois, le père et les six frères étaient tous heureux et attendent l’heureux évènement avec impatience. Le jour de la naissance, la mère met au monde un petit être de sexe masculin de quelques grammes seulement. On di...

Sur un lopin de terre grise arraché à la rocaille, vivait une famille de paysans. Oh ! Ils n’étaient pas bien riches, mais le père, la mère, la fille, Samra, et le fils, Yacine, étaient heureux d’être ensemble et s’étaient longtemps suffis de consommer les fruits et légumes qu’ils produisaient eux-mêmes. Les années fastes étaient rares, il ne pleuvait jamais assez pour leur permettre de vendre au marché un éventuel excéden...

Mcahu tellem cahu. Que mon conte se déroule comme un fil. Un jour parmi les jours de Dieu. Un vieil homme avait un moulin, trois fils, un âne et un chat. Quand l’heure de la mort arriva, il réunit ses enfants et fit le partage : à l’aîné, il légua le moulin, au puîné le bourricot et au cadet le chat. Et il ne tarda pas à mourir. Les deux grands frères prirent sa place, le plus jeune au chat se dit : Aux aînés, il a laiss...

«Amacahu Rebbi ad tt-yesselhu,ad tiɣzif anect usaru» (Ecoutez, que je vous conte une histoire, Dieu fasse qu’elle soit belle, longue et se déroule comme un long fil). C’est l’histoire de la fille et du lion. Cette fille vivait avec ses parents dans une petite maison au milieu de la forêt. Elle allait souvent à la rivière pour puiser de l’eau. Un jour, à son retour, chargée de deux sceaux remplis d’eau, elle rencontra un lion. C...

Dans les montagnes de Kabylie vivaient un vieux et une vieille. Ils avaient 2 fils. L’un était rusé, l’autre simplet. Et oui c’est parfois comme ça dans une famille. Un jour le vieux père dit à ses fils : – Mes fils, nous sommes vieux et fatigués. Voilà venu le moment de nous venir en aide. Demain vous irez au champ pour retourner la terre à notre place. Le lendemain matin, le vieux leur remet deux pioches, la mère une sacoch...

Mon conte soit beau et se déroule comme un long fil ! L’on raconte qu’aux temps anciens il était un pauvre vieux qui s’entêtait à vivre et a attendre la mort tout seul dans sa masure. Il habitait en dehors du village. Et jamais il n’entrait ni ne sortait, car il était paralyse. On lui avait trainé son lit près de la porte, et cette porte, il en tirait la targette a l’aide d’un fil. Or ce vieux avait une ...

Légende de Settoute et du fagot de bois
Contes en français / 16 octobre 2015

«Amachahou rebbi ats iselhou Ats ighzif anechth ousarou»  (Ecoutez, que je vous conte une histoire,  Dieu fasse qu’elle soit belle, longue  et se déroule comme un long fil).  D’après une légende kabyle, les premiers hommes qui peuplèrent la Terre étaient des privilégiés.  A cette époque fort reculée, ils ne portaient pas des fardeaux sur le dos, comme on le fait encore aujourd’hui dans certaines contrées, mais il...

Les entourloupettes du chacal et de la perdrix
Contes en français / 16 octobre 2015

Amachahou rebbi ats iselhou Ats ighzif anechth ousarou.  (Ecoutez, que je vous conte une histoire, Dieu fasse qu’elle soit belle, longue et se déroule comme un long fil).  L’amitié se gagne à l’épreuve. Voici d’après ce conte du terroir comment la perdrix est devenue l’amie du chacal.  L’histoire se passe à l’époque où les animaux avaient le don de la parole. Un jour, la perdrix rencontr...

Le chacal et l’homme dupé
Contes en français / 16 octobre 2015

Amachahou rebbi ats iselhou Ats ighzif anechth ousarou.  (Ecoutez, que je vous conte une histoire, Dieu fasse qu’elle soit belle, longue et se déroule comme un long fil).  La malhonnêteté, la roublardise, la duperie ne datent pas d’aujourd’hui. Leur origine remonte à la nuit des temps comme le prouve ce conte du terroir qui se passe à l’époque où les animaux avaient le don de la parole et communiquaient ave...

Le fils chassé par son père
Contes en français / 16 octobre 2015

Amachahou rebbi ats iselhou Ats ighzif anechth ousarou. (Ecoutez, que je vous conte une histoire, Dieu fasse qu’elle soit belle, longue et se déroule comme un long fil). En général, ce sont les enfants qui sont prodigues et inconscients, mais dans le conte du terroir qui va suivre, c’est le contraire qui se passe.  Jadis les mariages étaient arrangés par les parents. Les enfants, garçons ou filles n’avaient pas le d...

Moc Adarghal (Moch l’aveugle)
Contes en français / 16 octobre 2015

Il était une fois, un homme qui avait sept filles. Celles-ci perdirent leur mère, et leur père épousa une deuxième femme qui, depuis sa venue,, ne cessait d’être hargneuse et méchante à leur égard, ne supportant point les voir et les détestant de jour en jour d’avantage, jusqu’à ce qu’un soir, elle dit à son mari:  « Tu chasseras tes filles de la maison ou c’est moi qui m’en irai. »  ...

Le verbe enchanteur
Contes en français / 16 octobre 2015

Parmi les majestueuses montagnes de Kabylie vivait autrefois un charbonnier pauvre et démuni. Il était père de sept filles et peinait beaucoup pour nourrir sa nombreuse famille.  Tous les matins, il se rendait dans la forêt et travaillait avec acharnement. Le soir, à son retour, l’homme était tout noir de charbon. Ses filles avaient honte de sa condition et s’en désintéressaient complètement. Elles passaient le plu...

L’Ogresse et la Princesse Thiziri (Clair-de-Lune)
Contes en français / 16 octobre 2015

Ce conte met en scène la terrible ogresse Tériel. Ce personnage monstrueux figure dans un grand nombre de contes kabyles. Ici elle vient tisser bénévolement des couvertures chez une pauvre veuve, mais, on se doute, la suite est funeste… Maléfices, épreuves et résolution des maléfices se succèdent.  Autrefois, dans une vieille maison en pierre, vivait une pauvre veuve, mère de sept enfants. La malheureuse se retrouva san...

M’hand le chacal (Mḥend uccen)
Contes en français / 16 octobre 2015

Amachaho… Jadis, du temps où les animaux parlaient, M’hand le chacal fouinait dans la forêt à la recherche d’une proie facile. Un jour, il débusqua le nid d’une crécerelle*. Comme il ne savait pas grimper sur un tronc aussi lisse, il se posta au pied de l’arbre et exigea qu’elle lui donne un de ses sept petits. « Donne-m’en un ou je monte ! » aboya-t-il d’un air méchant. La cré...